C’est moi qui l’ai fait !

plat_01_bd

Pas besoin de maîtriser le tournage pour faire sa propre vaisselle, ou ses objets du quotidien.
Il est possible d’utiliser des techniques simples pour fabriquer vos propres assiettes, bols, saladiers, boites…tous uniques.
Des assiettes de formes géométriques ou formes irrégulières? Un même décor sur toutes ou une variation sur chacune? à vous de choisir.
Un objet c’est une fonction mais c’est aussi une invitation au rêve, par ses formes suggestives et évocatrices.
A vous de puiser l’inspiration dans les univers qui vous intéressent: formes organiques  telles que coquillages ou monde végétal, univers graphiques géométriques et colorés…

Quelques idées de vaisselle

vaisselle_pinterest

Quelques idées de bols:

bols_pinterest

Quelques idées de boites:

box_pinterest

Les techniques de modelage sans tour

  • Le colombin: cette technique très ancienne est pratiquée par pratiquement toutes les civilisations.  Elle consiste à  créer objets creux tel que pot, ou jarres avec des boudins de terre (les colombins) que l’on enroule  les uns sur les autres de manière à former la paroi d’un pot. La surface du pot est ensuite lissée de manière à unifier les colombins entre eux. Cette technique permet de faire des formes évasées régulières de toutes tailles.
  • Les plaques: La terre est étalée d’une épaisseur régulière à la manière d’une pâte à tarte, soit avec un rouleau soit en utilisant une croûteuse. Les objets sont créés soit en enroulant les plaques pour créer des formes cylindriques, soit découpées et assemblées les unes autres de manière à créer des formes telles que des boites.
  • L’estampage: Les formes sont obtenues par application de terre crue et plastique dans un moule en plâtre, en bois ou en terre cuite.

Le dégourdi:

Une fois le modelage terminé, les objets sont mis à sécher. L’eau contenue dans la terre s’évapore, les objets sont alors très friables.

Ils subissent une première cuisson au alentour de 1000°. Ils ont alors résistants, et la surface nue peut alors être décorée et émaillée. On les nomme alors dégourdis ou biscuits.

La décoration et l’émaillage

De multiples techniques de décoration: tampons, pochoir, réserves, trempages, émaux … permettent d’explorer son style, en jouant avec les motifs, textures, couleurs …

La 2ème cuisson

Les objets subissent alors une dernière cuisson entre 1000° et 1300°, selon la nature de la terre et des émaux.

Ils sont alors finalisés.

Nous contacter: