carpeaux_valenciennes_mme_chardon-lagache

Sculpter un visage, c’est bien sûr capter des volumes, respecter des proportions, intégrer des notions d’anatomie, c’est aussi avec une touche de magie saisir l’âme du modèle, traduire une personnalité, la rendre présente, et par l’intermédiaire d’une matière inanimée faire jaillir la vie.