Objectifs:

Exercer le regard et la main. S’approprier la terre et travailler des formes pour leur capacité évocatrice; travailler sur la représentation figurative comme la transposition symbolique des formes.

Approche du volume sculpté, formes et proportions au travers de différentes réalisations aux difficultés progressives:

  • Masques,
  • animaux,
  • autoportrait,
  • modèle vivant …

bonhomme

Quelques sujets d’inspiration …

sculpture_pinterest

Le  modelage:

On peut travailler directement un bloc de terre dans sa masse en retranchant de la matière de manière à faire surgir le volume souhaité, on peut aussi travailler en rajoutant des boulettes de terre jusqu’à l’obtention du volume.

Un fois finalisée, la sculpture doit être vidée pour être cuite. Pour cela, on peut soit faire des incisions dans certaines parties pour creuser l’intérieur avec une mirette, soit trancher en 2 parties la sculpture pour l’évider avant de recoller les 2 parties ensemble.

La première cuisson:

Un fois la sculpture bien sèche (cela peut prendre plusieurs semaine selon la taille), on procède à la première cuisson de dégourdi.

Finalisation:

Une fois cuite, la sculpture peut être soit émaillée et recuite, soit patinée et dans ce cas il n’y a pas de 2ème cuisson.

Patine:

La patine permet d’obtenir des effets de surface nuancé, qui viennent souligner les volumes
On utilise des pigments, des cires, de la gomme laque, du liant vinylique…

Nous contacter: